17 août 2005

IRL

Parfois, on y passe tellement de temps qu'on se demande à quoi ça sert de blogguer. Ce ne sont que des octets, des traces virtuelles pour d'éventuels commentaires des gens connectés sans but apparent, même pas des connaissances ni des amis, de pauvres hères échouées dans des déserts désespérants de banalités. (Toi-même tu sais ;-)).

Et puis, au fil du temps, on se dit : hey, ceux-là ça pourrait être des vrais amis dans la vraie vie. Et puis vient la rencontre In Real Life.
Franchement, celle-là s'annonçait super mal. D'abord, je propose un RDV, puis je suis dans l'impossibilité matérielle de venir ! Malgré moi, j'ai posé un lapin, le premier de ma vie.

Honteuse et confuse, je promets de me rattraper. J'appelle le blogger en question. Mais franchement, qu'est-ce que vous répondriez à quelqu'un :
- qui n'est pas venu au RDV précédent, en plus sans prévenir !
- qui appelle chez vous un dimanche après-midi à 14h, heure de la sieste
- qui prévient (quand même): "euh, on peut débarquer chez toi, là ? Je suis avec toute ma tribu, on est juste 7. On arrive dans une demi-heure".

L'hospitalité malgache n'est pas un vain mot :-) .
Merci Barijaona et Lalaina pour votre gentil accueil! La prochaine, on la fait en région parisienne !
Promis.

4 Comms:

At 2:32 AM, Blogger barijaona a dit ...

C'est noté ! Et pas de honte à avoir, je succombe moi-même au fotoan-gasy... (surtout en région parisienne, où je sous-estime régulièrement les délais de transport...)

 
At 10:06 AM, Anonymous Lalaina a dit ...

C'était un plaisir, et puis tu es la première blogueuse que je rencontre!!!! en tout cas ton blog est toujours aussi sympa.

 
At 9:50 PM, Blogger rabelazao a dit ...

Nefa ianao efa mba namelan'ny olona Sambos (misy citron) mihitsy ...

 
At 2:37 AM, Blogger sipakv a dit ...

ah, soupir, soupir.
le jour ou je serai a madagascar, je me ramenerai aussi avec ma tribu sans avertir et je saurai que je serai toujours bien accueillie...

 

Enregistrer un commentaire

Home